Les contradictions de la politique anti-pollution d’ Anne Hidalgo

Le 07/01/2015 par

Suite à un pic de pollution atmosphérique, Anne Hidalgo a rendu le stationnement résidentiel gratuit dans Paris ce mardi 6 janvier.

Les contradictions de la politique anti-pollution d' Anne Hidalgo

En rendant le stationnement résidentiel gratuit ce mardi, l’objectif de la maire de Paris était d’inciter financièrement les Parisiens à ne pas utiliser leur voiture et à prendre les transports en commun. Depuis mai 2014, la Ville de Paris prévoit en cas de pic de pollution, en accompagnement de l’arrêté inter-préfectoral du 27 octobre 2011, la mise en place graduée et systématique de mesures d’urgence visant à encourager le report modal vers les transports collectifs, Autolib’, Vélib’, et le covoiturage :- 1er jour de dépassement du seuil d’information : stationnement résidentiel gratuit.

Les Parisiens ont par ailleurs découvert la hausse des tarifs de stationnement à Paris depuis le 1er janvier 2015 ( voir Tous les nouveaux tarifs de stationnement à Paris), une hausse de 130% pour les titulaires de la carte résident. Pour justifier cette hausse des tarifs de stationnement, la mairie de Paris avait expliqué, lors du Conseil de Paris du 17 décembre, que « le régime de stationnement résidentiel permet le stationnement de longue durée au profit des Parisiens sur les voies à caractère résidentiel, participant ainsi à l’objectif de limitation des déplacements en voiture particulière ».

La mairie de Paris veut donc limiter la circulation des voitures à Paris en rendant gratuit le stationnement résidentiel durant les pics de pollution. Mais la mairie de Paris veut également limiter la circulation des voitures dans Paris en augmentant le stationnement résidentiel.

Un double discours selon Nathalie Kosciusko-Morizet, présidente du groupe UMP à la mairie de Paris, qui n’a pas manqué de dénoncer les contradictions de la politique anti-pollution d’ Anne Hidalgo:  » Ils utilisent le prétexte de la lutte contre la pollution à toutes les sauces pour justifier les augmentations de tarifs ahurissantes qu’ils ont votées. La réalité, c’est qu’ils n’ont aucune vision globale de la lutte contre la pollution et qu’ils ne cherchent qu’à faire les poches des Parisiens pour remplir les caisses qu’ils vident depuis 14 ans. Une autre politique serait pourtant possible.  »

source: europe1.fr

Commetaires

  • http://www.alcor-controles.fr Rosine

    Oui beaucoup de contradiction, on ne nous demande de prendre les transports en communs pour réduire la pollution et on augmente les prix des billets SNCF…

Sondage

Soutenez-vous la candidature de Paris pour les Jeux-Olympiques de 2024 ?

View Results

Loading ... Loading ...
25/04/2017

La dette de Paris s’envole : une bombe à retardement

D’après le budget de la ville pour 2017, le montant de la dett [...]
14/06/2016

La Cour régionale des comptes conteste les finances d’Anne Hidalgo

Dans le langage ampoulé qu’elle affectionne, la Cour régional [...]
19/01/2015

Anne Hidalgo veut créer un mémorial aux victimes de Charlie Hebdo

Anne Hidalgo souhaite créer un mémorial dédié aux victimes de [...]

Sur les réseaux sociaux